samedi 14 avril 2018

Queerissime, portrait du réalisateur Antony Hickling pour Hétéroclite (juin 2017)

Pour la sortie en DVD de Where horses go to die, son fascinant dernier film, je dresse le portrait d'un cinéaste (très) indépendant à l'univers ultra-queer, Antony Hickling.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire